Yves Brayer : un artiste provençal

Publié le : 15 février 20225 mins de lecture

Jeune peintre à Paris, Yves Brayer (1907-1990) fréquente l’Ecole des Beaux-Arts et expose au Salon d’Automne et au Salon des Indépendants. Après la guerre, il a épousé sa muse et plus grande partisane, Hermione, et le jeune couple a déménagé vers le sud. Là, l’artiste a découvert sa plus grande influence dans la région de Provence.

Yves Brayer, l’artiste provençal

Considérant le travail d’Yves Brayer, Pierre Mac Orlan écrit (traduit du français), « Je ne connais la maison d’Yves Brayer en Provence que parce qu’il en capte la saveur, pourrait-on dire, sur une toile. » Le lien entre l’artiste et cette région est inébranlable, et en regardant les divers sujets de Brayer, le spectateur est à maintes reprises transporté à cet endroit. De vastes paysages ouverts avec des champs de lavande, d’oliviers ou de chevaux blancs de Camargue sont fréquemment représentés, tout comme les populations locales et les manifestations culturelles propres à la région.

Brayer a beaucoup voyagé dans le sud de la France, l’Italie et l’Espagne, embrassant pleinement la côte méditerranéenne et son arrière-pays. Dans l’œuvre de grande vente, les Apprets du Torero de 1930, l’artiste et le spectateur ont été invités dans les coulisses alors qu’ils assistaient au matador avant qu’il ne prenne le devant de la scène. Il respire la confiance et est entouré d’admirateurs avec des festivités déjà en cours dans les rues. Peut-être que maintenant plus que jamais, nous avons besoin d’art dans nos vies, non seulement pour nous évader, mais aussi pour être transportés dans une autre partie du monde, comme beaucoup d’entre nous le feraient généralement à cette période de l’année.

Pour en savoir davantage sur les œuvres de ce peintre provençal, consultez ce site.

Biographie de Yves Brayer

Né à Versailles, Yves Brayer passe ses premières années à Bourges. Sa mère découvre rapidement qu’il a un talent remarquable pour le dessin. Elle l’inscrit à l’école des beaux-arts de Bourges. En 1925, son père, officier dans l’armée française, est muté à Paris. Yves Brayer continue de dessiner et de peindre. Il fréquente les académies de Montparnasse et de la Grande Chaumière et est diplômé de l’Ecole des Beaux-Arts.

Encouragé par de grands artistes comme Jean-Louis Forain et le sculpteur Robert Wlérick, Yves commence à exposer ses œuvres au Salon d’automne et au Salon des indépendants. En 1927, il reçoit une bourse du gouvernement qui lui permet de se rendre en Espagne. Il y découvre les maîtres du Musée du Prado. Yves Brayer voyage au Maroc, en Espagne, en Italie et finit par s’installer en Camargue et en Provence, ses deux lieux de prédilection.

Son style

Yves Brayer était très attaché à la représentation du réel et rejetait les courants artistiques de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.

Richesse et diversité caractérisent son travail. Yves Brayer est peintre, graveur, illustrateur et décorateur de théâtre. Il excelle aussi bien dans l’aquarelle que dans la peinture à l’huile, la lithographie, la gravure et le dessin. Utilisant une grande variété de techniques, il est l’auteur d’une production somptueuse de paysages et de grandes compositions, de figures et de natures mortes. Élu membre de l’Académie des Beaux-Arts en 1957, et Grand Prix de Rome, Yves Brayer est considéré comme l’un des maîtres de l’École de Paris.

Yves Brayer : Percée internationale

Après sa période noire espagnole, puis italienne ocre et rouge, l’artiste diversifie sa palette en introduisant le vert, le jaune pâle et le bleu. Grand aventurier, il aimait capter la lumière et les rythmes des différents pays qu’il visitait, et dont il rapportait de nombreux dessins et aquarelles. A partir de 1963, ses voyages l’emmènent plus loin, à New York, exposant à la Wildenstein Gallery, et au Mexique. Yves Brayer avait une véritable passion pour le paysage méditerranéen provençal, fasciné par sa nature pure et sauvage. Inauguré en septembre 1991, le musée Yves Brayer aux Baux-de-Provence, accueille plus d’une centaine d’huiles, aquarelles et dessins. Les œuvres d’Yves Brayer font partie de la collection permanente de la Galerie Estades depuis 1990 et est présenté dans quatre lieux de la Galerie à Paris, Lyon, Toulon et Baden-Baden (Allemagne).

Plan du site