Peintres célèbres dont le nom commence par G

Publié le : 26 mars 20224 mins de lecture

Le terme peintre est apparu en France le XIXe siècle, afin de distinguer le peintre d’art, qu’il soit peintre en bâtiment, ou décorateur. Selon les périodes, les peintres ont eu des constructions professionnelles, et des reconnaissances différentes. Aujourd’hui, avec toutes techniques infographistes et numérique, le métier des peintres a évolué. Les artistes peintres sont les témoins de leur époque, parce qu’il a un rôle de mettre en valeur une personne, un lieu en le décorant. Voici quelques informations sur les artistes peintres célèbres en g

Gauguin Paul

Gauguin Paul est né à Paris le 7 juin 1848. Il est un peintre postimpressionniste français. En tant que chef de file de l’École de Pont-Aven, et inspirateur des nabis, il est observé comme l’un des peintres français majeurs. D’ailleurs, Paul Gauguin a passé son enfance à Lima, et à l’âge de 7 ans, il fait ses études à Orléans. Après son échec à l’Ecole navale, il a déjà passé des certaines études. Il s’inscrit au lycée impérial l’année scolaire 1864-1865. Il est embarqué ensuite sur le clipper Luzitano en fonction de novice/pilotin le décembre 1865. Ainsi, il joue de l’accordéon. Par la suite, il effectue son service militaire en 1868 dans la marine nationale.

En 1874, il rencontre le peintre Camille Pissarro. Il devient amateur d’art, et il essaye la peintre comme son tuteur Gustave Arosa. Alors, en 1882, il quitte son emploi, et il consacre à sa nouvelle passion, la peintre. Pendant dix mois, il réalise près de quarante tableaux des vues de la ville est ses alentours. Il peint à plein temps à Paris, en laissant sa femme et ses enfants au Danemark. Gauguin Paul est mort à Atuona le 8 mai 1903. C’est l’un de nom de peintre en g. Si vous voulez découvrir tant de peintres qui commencent par g, cliquez sur peintre en G.

Guillaumin Armand

Guillaumin Armand est né le 16 février 1841 à Paris. Il est un peintre, dessinateur français et lithographe. En 1857, il s’installe à Paris dans le but de travailler avec son oncle Besnard. En 1860, il entre dans la Compagnie du chemin de fer de Paris, et rencontre aussi Camille Pissarro. Avec Pissarro, il peint à Pontoise le début des années 1870. Il y développe son goût pour la peinture. Tout au long de sa vie, Guillaumin Armand produira dix-sept peintures ainsi que les lithographies en couleurs. Vers 1873, il rejoint Cézanne, et il peint les vues des rives sur les bords de la Seine. Pendant l’année 1890, sa peinture devient le plus subjective, grâce à ses couleurs très expressives. Il gagne deux lots qui lui permettent de se consacrer totalement à la peinture. Malgré ça, il meurt le 26 juin 1927 à Orly, en laissant un œuvre important sur les peintures de la période impressionniste.

Jean-Gros Antoine

C’est le nom peintre en g qu’on va voir finalement. Jean-Gros Antoine est né le 16 mars 1771 à Paris. Il est un fils d’un peintre en miniature, et collectionneur de tableaux. À l’âge de six ans, son père lui apprend à dessiner, et montre dès le début un maître exigeant. La mort de son père oblige Gros à vivre ses propres ressources. À l’époque où il participe au grand prix, il reçoit quelques commandes des portraits des membres de la Convention. En 1801, Gros installe son atelier aux Capucins à Paris. En 1835, Gros envoie son Hercule et Diomède au Salon. C’est son dernier envoi et dernier tableau envoi au Salon. Malheureusement, Gros a décidé de se suicider, parce qu’il sent délaissé par ses élèves. Il est retrouvé noyé sur les rives de la Seine le 25 juin 1835. Le 23 novembre 1835, son fond d’atelier est dispersé lors d’une vente après décès.

Plan du site